En Bref

Naufrage de migrants à Djibouti : le bilan passe à 52 morts

Le bilan du naufrage de deux embarcations de migrants surchargées au large de Djibouti est passé à au moins 52 morts, a annoncé Lalini Veerassamy, chef de la mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), à Djibouti. Selon l’institution, il pourrait s’alourdir, soulignant qu’aucun « être humain ne mérite un tel sort » et que c’est aux acteurs et aux dirigeants de la région de prévenir de telles tragédies. En attendant, les secouristes continuent ce jeudi 31 janvier à chercher des corps sur les plages des environs de la petite ville portuaire d’Obock, sur la côte nord-est de Djibouti. Selon l’OIM, à ce jour, des dizaines de personnes sont toujours portées disparues. Un survivant a estimé en effet à 130 le nombre de personnes à bord du bateau sur lequel il se trouvait.