En Bref

Maroc Un nouveau gouvernement resseré pour aller à l’attaque des inégalités sociales

Le Premier ministre marocain, l’islamiste Saad-Eddine El Othmani, a présenté mercredi un gouvernement resserré de 39 à 24 portefeuilles à Mohammed VI. « C’est le premier acte d’une nouvelle phase » lancée par le souverain « pour renforcer ce qui marche et corriger ce qui ne marche pas » dans le pays, a commenté une source gouvernementale. Le souverain avait annoncé ce remaniement en juillet dans un discours marquant ses 20 ans de règne en promettant une « étape nouvelle » pour réduire les « disparités criantes » du pays.

Ce message est également disponible en : Anglais