En Bref

Maroc Les argentiers du continent en conclave à Marrakech

La 52è conférence des ministres africains des Finances, de la planification et du développement économique (COM2019) de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) s’est ouverte, le 25 mars à Marrakech, sur le thème du rôle du secteur privé dans le développement en Afrique à l’ère de l’économie numérique.

Cette session est marquée par la présence notamment de la vice-secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, le vice-président du Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC), la secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, ainsi que le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Benchaâboun, et l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale.

Au cours de ses sessions de deux jours, les ministres africains se pencheront sur les politiques fiscales nécessaires à la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) dans le cadre du programme de développement durable à l’horizon 2030, et du programme de développement de l’Afrique, l’Agenda 2063, ainsi que le rôle du secteur privé à l’ère de l’économie numérique.

Cette conférence a été précédée par la 38ème réunion du comité d’experts de la COM2019 (du 20 au 22 mars) qui a porté sur les politiques budgétaires, le commerce intra-africain, le secteur privé et l’économie numérique. Parallèlement, les journées des  23 et 24 mars ont été marquées par la présentation du Rapport économique sur l’Afrique, publication phare de la CEA, dont l’édition 2019 traitera des politiques fiscales au service du développement durable en Afrique, et le lancement du Réseau Fintech ou le Forum Nord-Africain sur l’économie bleue.

Créée en 1958, la CEA est l’une des cinq commissions régionales du Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies. Elle a pour mandat d’appuyer le développement économique et social de ses Etats membres, d’encourager l’intégration régionale et de promouvoir la coopération internationale pour le développement de l’Afrique.

Ce message est également disponible en : Anglais