En Bref

Maroc : le FADES finance deux projets de développement


Le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) a signé mercredi deux accords de financement d’une valeur de près de 234 millions de dollars pour la réalisation de deux projets de développement au Maroc.

Les prêts visent à contribuer au financement du projet de surélévation du barrage Mohammed V dans la région de l’Oriental et du projet de réalisation de la voie express de contournement de la ville de Laayoune (Sud).

Le projet de surélévation du barrage Mohammed V contribuera à l’amélioration de la régulation des eaux de l’Oued Moulouya et compensera la faible capacité de stockage du barrage en raison de l’accumulation des sédiments au fond de sa retenue, ce qui permettra d’assurer l’alimentation en eau potable et le développement de l’agriculture dans la Région.

Quant au projet de réalisation de la voie express de la ville de Laayoune, il constitue un maillon de l’axe routier Tiznit-Laayoune-Dakhla qui est en cours de réalisation dans le cadre de la mise en œuvre du modèle de développement des provinces du Sud du Royaume.

Cet axe, qui est la principale liaison routière entre le Nord et le Sud du Royaume, permettra de renforcer les liens entre le Maroc et les pays de l’Afrique Subsaharienne.

Le partenariat entre le Maroc et le FADES dure depuis plus de quatre décennies, ajoutant que la première opération de financement du Fonds en faveur du Maroc date de 1975. Et depuis, quelque 72 accords de prêt ont été signés pour un montant de 4,4 milliards de dollars, outre 27 dons de plus de 19,4 millions de dollars.

Ce message est également disponible en : Anglais