En Bref

Maroc « L’absence d’une infrastructure financière islamique développée limiteront l’expansion du secteur » (Fitch)

L’approbation d’une loi régissant l’assurance conforme à la charia (takaful) et l’introduction de nouveaux types de produits de financement pour les banques islamiques du pays, «soutiennent les efforts du Maroc pour former un cadre réglementaire cohérent en matière de finance islamique», a déclaré l’agence de notation financière Fitch Ratings dans une note d’analyse publiée le 30 juillet 2019.
«Cependant, l’absence d’une infrastructure financière islamique développée, en particulier en ce qui concerne le financement, et le manque de sensibilisation du public, limiteront l’expansion du secteur à moyen terme», nuance-t-elle.

Ce message est également disponible en : Anglais