ArchivesEn Bref

Mali Inauguration d’une nouvelle centrale de 122 millions d’euros

La Mali a inauguré l’Albatros Energy Mali (AEM), une centrale électrique de 90 MW installée à d’Hama-Dembaya, dans la région de Kayes.  Le pays voit ainsi sa production d’électricité augmenter de 25%, assurant ainsi un approvisionnement en énergie à 4,5 millions de personnes et ouvrant la voie à l’implantation d’autres installations d’énergies renouvelables.

La centrale, d’un coût de 122 millions d’euros a été financée par un financement mixte des sociétés membres du Private Infrastructure Development Group (PIDG) : un prêt conventionnel de 5 millions d’euros sur 15 ans et d’un programme de financement islamique de 3,8 millions d’euros sur 14 ans, conclu avec l’Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF), société membre du PIDG.

Le rôle du PIDG est d’encourager et mobiliser des investissements privés dans les infrastructures des marchés frontière en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud et du Sud-Est afin de favoriser leur développement économique et lutter contre la pauvreté. Depuis 2002, le PIDG a soutenu 170 projets jusqu’à leur clôture financière, mobilisant 33,7 milliards de dollars en investissements privés et IDE, et est engagé à créer ou améliorer les infrastructures pour 231 millions de personnes. Le PIDG est financé par des membres provenant de sept pays (le Royaume-Uni, la Suisse, l’Australie, la Norvège, la Suède, les Pays-Bas et l’Allemagne) et par le Groupe de la Banque mondiale.