ActualitéArchives

Macron-Chine: le G5 Sahel en discussion

En visite d’Etat de trois jours, le président français a cherché ardemment à convaincre son homologue chinois XI Jinping de participer au financement du G5Sahel. Cette force militaire conjointe regroupant le Niger, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie et le Tchad va lancer de nouvelles opérations dans les prochaines semaines. Mais le tour de table financier n’est pas encore bouclé. Ainsi, le président français espère un appui de Xi Jinping. Réunis en région parisienne à l’invitation du président français: les chefs d’Etats de l’Union européenne, leurs homologues africains et ceux du Golfe arabique ont permis de récolter 180 millions d’euros. C’était un bon premier résultat même s’il faudrait 230 millions d’euros minimum, selon plusieurs experts, pour préparer convenablement cette opération militaire.