Saham
Saham
ActualitéArchives

Le Marocain Saham poursuit son expansion en Afrique

Le groupe marocain d’assurance Saham continue son expansion en Afrique. Il vient de racheter l’Egyptien ECCO Outsourcing
Depuis le 10 mars 2015, le groupe marocain d’assurance Saham est présent dans 21 pays d’Afrique. Le groupe, à travers sa filiale Saham Services, a pris une participation majoritaire d’Abraaj Capital dans ECCO Outsourcing S.A.E., l’un des premiers centres de relations client et d’externalisation des processus métier en Egypte.

«  Saham Group a pour objectif de développer une plateforme multilingue de gestion de la relation client. Ainsi, cela permettra de cibler des clients arabophones et anglophones dans les marchés du Moyen-Orient, d’Europe et des États-Unis », explique le groupe, dans son communiqué officiel publié le 16 avril. Cette plateforme viendra compléter l’offre francophone du Groupe. « Aujourd’hui, Phone Group, filiale de Saham, compte plus d’une vingtaine de clients, dont des sociétés françaises et internationales de premier plan, à travers trois pays d’Afrique : le Maroc, le Sénégal et la Côte d’Ivoire », indique le groupe.

Cinq mois auparavant, Saham Group avait pris une participation de 40% au capital de Unitrust Insurance, acteur de l’assurance au Nigeria. En l’espace de 5 ans, le groupe Saham, dont le président et fondateur n’est autre que le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid El Alamy, s’est ainsi implanté dans 20 pays africains, hors Maroc. Tout a commencé en 2010 avec le rachat réussi de Colina, le groupe du Libanais Michel Pharaon. Saham hérite alors de 16 filiales dont la majorité est située en Afrique subsaharienne.

A partir de là, le groupe Saham ne cesse de s’étendre sur le continent. Pour croître, il procède à une série de rachats. Suivront GA Aseguros, en Angola, en 2012, Mercantile Insurance, au Kenya en 2013, puis Corar AG Ltd, au Rwanda, la même année. En parallèle, le groupe marocain crée deux filiales propres au Niger et au Congo, en 2013.

Ces rachats sont des réussites et les nouvelles filiales rapportent. En 2014, l’Angola et la Côte d’Ivoire sont les deux principaux relais de croissance, en termes de chiffre d’affaires, pour le groupe, après le Maroc. Les 2 filiales de Saham en Angola ont brassé, en 2014, un chiffre d’affaires de 211 millions de dollars, tandis que les 6 ivoiriennes comptent 119 millions de dollars. L’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest représentent ainsi 44% du chiffre d’affaires du groupe.

Face à ce foisonnement de filiales, le groupe a décidé, l’an dernier, de se réorganiser pour se rendre plus lisible et être mieux connu en Afrique. CNIA Saada au Maroc, Colina, Mercantile Insurance et Lia Insurance au Liban ont notamment été toutes regroupées sous l’étiquette de Saham Assurance. Cette restructuration a été rendue publique progressivement dans les pays où sont implantées ces filiales grâce à une vaste campagne de communication de 22 millions de dirhams (1,9 M€).


Par Julie Chaudier

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe