ArchivesEn Bref

Le Ghana lève les exemptions de taxes pour les grandes sociétés

Pour attirer les investisseurs étrangers, les autorités ghanéennes avaient instauré, depuis quelques années, des exemptions de taxes pour certaines sociétés appartenant aux expatriés. Mais face à la demande de plus en plus accrue pour le financement des projets dans le pays, les autorités ghanéennes envisagent désormais de lever ces exemptions qui constituent un manque à gagner pour les régies financières de l’Etat. Cette proposition a été faite par le ministère des Finances dans le projet de loi de budget 2016 qui sera voté par le Parlement, en décembre 2015. Selon les analystes, la levée des exemptions de certaines de ces taxes permettra au pays de renflouer ses caisses, afin de disposer de ressources nécessaires pour financer sa politique de grands travaux en cours. Par cette nouvelle mesure, les sociétés devront désormais payer environ 25% de leur chiffre d’affaires au lieu de 8% par le passé. Ces exemptions de taxes constituent une perte importante évaluée à plusieurs centaines de millions de dollars US pour le pays, selon certains analystes financiers.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe