ArchivesEn Bref

Le Gabon réintègre l’OPEP

Vingt ans après l’avoir quitté, le Gabon réintègre l’OPEP, (Organisation des pays exportateurs de pétrole). Cette adhésion validée le 1er juin 2016, prendra effet le 1er juillet 2016. Le cinquième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne s’est vu valider cette demande. Quatorze pays seront donc membres de l’organisation. A noter que le nouveau Secrétaire général de l’OPEP ne sera autre que le Nigérian Mohammed Barkindo. Il possède une connaissance du domaine pétrolifère qui n’est plus à démontrer et a passé plus de vingt ans à travailler au sein de la compagnie nationale de pétrole du Nigeria (NNPC). Le Gabon souhaite réintégrer l’OPEP avec pour perspective de rendre plus stable sa production de pétrole. Le pays a pour ambition d’amener sa production à atteindre 250 000 barils par jour, en 2016 – 2017. Rappelons que celle-ci avait chuté de 28 %, en 1995. Le Gabon produit 200 000 barils par jour. Cependant, et du fait de la chute des prix du pétrole, sa production baisse. Cela touche la majeure partie du budget de l’Etat. Notons qu’en 2015, ce pays d’Afrique centrale a lancé un appel d’offre dans le but de délivrer des licences en mer afin de permettre aux explorations pétrolifères d’accroître.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe