ActualitéArchives

L’Algérie et la Côte d’Ivoire renforcent leur coopération

Lors de son déplacement en Algérie, le chef d’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a rencontré son homologue algérien, Abdelaziz Bouteflika, ainsi que d’autres membres du gouvernement. Plusieurs accords dans les domaines agricoles, de la formation, des investissements économiques entre autres ont été conclus.

Le retour du président de la République de Côte d’ivoire, Alassane Ouattara, jeudi 5 mai dernier, fait suite à une visite d’Etat en Algérie qui avait pour objectif la consolidation des relations entre les deux pays. En visite à Alger et à Constantine, le chef d’Etat ivoirien a également précisé qu’avec son homologue algérien, ils ont déploré « le faible niveau des échanges commerciaux et économiques entre les deux pays alors que les deux économies sont complémentaires », rapporte un communiqué de presse officiel.

 

Multiplier les échanges d’affaires

« Ils ont formulé le vœu de voir les entreprises algériennes venir en Côte d’Ivoire et travailler en partenariat avec les entreprises ivoiriennes en vue de développer, de redynamiser et d’intensifier les échanges commerciaux entre les deux pays », indique le communiqué. Trois accords de coopération ont été ratifiés par les deux chefs d’État. L’un concerne le domaine agricole, l’autre porte sur un mémorandum d’entente dans le domaine de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle ainsi qu’un mémorandum d’entente politique entre les deux ministères des Affaires étrangères. « Le président de la République a indiqué avoir également invité les entreprises algériennes à venir investir en Côte d’Ivoire, en partenariat avec les entreprises ivoiriennes, dans les domaines des mines, de l’énergie, des infrastructures, de l’agroalimentaire, du transport et de l’enseignement professionnel », souligne le communiqué.

Renforcer les relations commerciales

« Les échanges ont porté notamment sur le renforcement des relations entre les deux Parlements et la redynamisation des échanges commerciaux entre nos deux pays ». Par ailleurs, lors de sa visite à Constantine, Le chef de l’Etat ivoirien a pu visiter la maison d’enfance de son épouse, la Première dame, Dominique Ouattara, née dans cette ville. « Il a visité des sites touristiques et culturels ainsi que des unités industrielles, notamment l’entreprise ETRAG spécialisée dans la fabrication de tracteurs agricoles et le Groupe BAFI dont l’activité porte sur la chocolaterie, la biscuiterie, la viennoiserie ou encore les jus de fruits. Le président de la République a invité le Groupe BAFI à venir en Côte d’Ivoire installer une usine qui pourrait, dans un premier temps, fabriquer du beurre de cacao et ultérieurement du chocolat », rapporte le communiqué. Pour conclure au mieux cette visite le chef de l’Etat ivoirien a demandé au ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Ally Coulibaly, de rencontrer les Ivoiriens résidant en Algérie. Une manière de revendiquer sa volonté de renforcer les échanges entre les deux pays.


 

Par Darine Habchi

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe