ArchivesEn Bref

La BIDC a réalisé un bénéfice de 2,7 millions de dollars en 2015

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) a réalisé, en 2015, un bénéfice de 2,7 millions de dollars US, légèrement mieux que l’année précédente. Selon la direction, ces résultats confortent la position de la Banque comme le bras financier des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Présent à l’annonce du bilan de la BIDC, le 26 avril 2016, Marcel Alain de Souza, le nouveau président de la commission de la CEDEAO s’est réjoui des résultats obtenus. « Si la BIDC est un maillon important pour l’investissement et le développement des pays de la CEDEAO, le faible taux d’échanges et d’infrastructures est un obstacle réel », a-t-il indiqué. Autre problème auquel est confrontée la banque de développement, la faible mobilisation des ressources. Pour pallier à ce problème, il est envisagé de se tourner vers la Chine, la Corée, l’Inde et les pays arabes. La Banque comprend deux guichets, dont l’un est destiné à la promotion du secteur privé, et l’autre au développement du secteur public. Son siège est à Lomé, au Togo.