ArchivesEn Bref

La Banque africaine de développement soutient le « Plan Sénégal Emergent »

Le 3 mai 2016, une délégation ministérielle du Sénégal sous la direction d’Amadou Ba, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, s’est rendue au siège de la Banque africaine de développement (BAD), afin de consolider la coopération avec l’institution panafricaine. Le Président de la BAD, Akinwumi Adesina, a souligné l’exemplarité de la coopération avec le Sénégal, avant d’indiquer que la BAD soutiendra, dans les années à venir, le développement du Sénégal à travers une approche intégrée des pôles de développement agro-industriels, la promotion de l’emploi et de l’entreprenariat agricole, l’amélioration du cadre de vie en milieu rural, l’accès à l’eau et à l’électricité, la desserte intérieure, et la promotion de l’intégration régionale. Par ailleurs, Amadou Ba a loué la souplesse de la Banque qui a permis de prendre en considération, dans la revue à mi-parcours de son Document Stratégie Pays (DSP) 2011-2015, les nouvelles priorités du Sénégal. Il a ainsi confirmé que la BAD est un partenaire stratégique pour la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE).Il est bon de noter que le portefeuille actif de la BAD au Sénégal compte 23 opérations pour un montant global de 727,46 millions de dollars US. Depuis octobre 1972, début des opérations de la BAD au Sénégal, la banque a approuvé environ 94 opérations pour un montant cumulé de près de 1,97 milliard de dollars US, soit plus de 1 200 milliards de FCFA.