ArchivesParcours

Khadim Lo : « Allo Papy », start-up spécialisée dans la livraison

A la fois exigeant et proche de son personnel, Khadim Lo est un jeune entrepreneur qui a l’esprit innovant. Il a créé une start-up spécialisée dans le domaine de la livraison : « Allo Papy ». Il est en train de concrétiser un nouveau projet, une application mobile, « Paps », qui permettra d’accéder aux courses et livraisons et de payer via mobile. Ce projet sera disponible en octobre et dans un premier temps, dans certaines grandes villes sénégalaises.

Jeune entrepreneur, Khadim Lo a développé une entreprise permettant de livrer aussi bien les professionnels que les particuliers. « Pendant mon parcours scolaire, je suis parti au Sénégal où j’ai poursuivi mes études de commerce. Je les ai terminées et j’ai commencé à travailler dans une entreprise d’édition de logiciels, en France. Il s’agissait d’une start-up ancienne de dix ans qui avait réussi à faire 100 millions d’euros de chiffre d’affaires et s’était implantée dans trente-deux pays. C’est une belle success-story. C’est là-bas, d’ailleurs, que j’ai appris tout ce que je sais de l’environnement lié aux start-ups et celui de l’entrepreneuriat », indique Khadim Lo. Par la suite, il a intégré un cabinet de conseil assez bien renommé et qui avait une vingtaine d’années d’expérience à son actif dans les domaines de la banque et des assurances. Un master en poche, Khadim Lo s’est lancé, en 2013, dans le domaine de l’entrepreneuriat en mettant en place une société d’externalisation commerciale, similaire à un centre d’appel. « L’idée est d’accompagner les PME, les TPE, les start-ups dans leur développement commercial. Nous avions une implantation dans la région parisienne, plus précisément à Montreuil, mais aussi en Tunisie et à Dakar. En France, nous avons travaillé avec le groupe Kompass, leader dans le secteur de la base de données et de la fiscalité. Nous faisions de la vente téléphonique pour ces sociétés. Pour la société Expresso Sénégal, par exemple, nous avons réalisé de la vente d’abonnements téléphoniques grâce à un fichier de prospects. Nous leur proposions de souscrire à différents abonnements », ajoute le jeune entrepreneur.

« Paps », une application mobile pour faciliter la livraison

Suite à cette expérience Khadim a découvert qu’il existait un créneau sur lequel il pouvait développer son expertise : celui de la livraison. Il a créé une start-up du nom de « Allo Papy ». Elle se charge de prendre les commandes via un numéro de téléphone dédié +221 781203020. Avec un parc de cinq livreurs, « Allo Papy » est très orienté B to B. Parmi ses grands clients se trouvent : Orange. Khadim Lo ambitionne d’ouvrir sa start-up au grand public en embauchant de nouveaux coursiers, dès septembre 2016. Il est d’ailleurs en train de développer une application mobile pour simplifier les services proposés « Paps ». Elle sera lancée au mois d’octobre 2016. « Nous avons testé de nombreux prestataires, mais nous avons souvent eu des problèmes au niveau des livraisons de puces. Nous avons essuyé de nombreux retards, des pannes de véhicules… Il s’agissait de soucis émanant des prestataires, qui entachaient beaucoup notre image et donc nous avons décidé de monter notre propre service de livraison », indique-t-il. Ainsi, Khadim Lo peut proposer des prix défiant toute concurrence, car comme il le dit : « Aujourd’hui, au Sénégal, les offres de téléphone sont très chères. Et à partir de ce constat, nous avons monté une superbe offre avec Expresso. Nous avions l’exclusivité sur cette offre et étions les seuls à la proposer », ajoute-t-il. Au Sénégal, cette offre est totalement inédite et pallie les manques d’infrastructures et de modes de locomotion.

La priorité aux jeunes qui n’ont pas d’emploi

Grâce à sa start-up, Khadim Lo contribue aussi à créer de l’emploi. Certaines livraisons sont faites par vélo dans un souci de protection de l’environnement. Les plus longs trajets nécessitent l’utilisation de scooters ou de voitures et la start-up a recours à des partenaires extérieurs, à l’image de uber. « Sur l’application « Paps », nous récupérerons la demande de notre biker, il pourra voir les commandes et choisir celles qui l’intéressent. Nous voulons inciter un maximum de jeunes à s’inscrire sur cette application soit pour être biker, soit pour être partenaire, s’ils possèdent leur propre scooter ou encore la voiture », ajoute cet entrepreneur. Ce service sera disponible, dans un premier temps, dans les grandes villes sénégalaises, telles que Dakar, Thiès et Saint-Louis. « Nous recrutons essentiellement des personnes qui vivent dans la localité. En effet, il faut qu’elles connaissent les adresses, d’autant que celles-ci, ne sont pas toujours bien indiquées. Nous formons nos recrues à l’orientation client », explique-t-il. Au sein de l’entreprise de Khadim Lô, la hiérarchie est linéaire et est liée à différentes fonctions. « Chacun des salariés mène des actions pour le collectif. Par exemple, pour ma part, je m’investis beaucoup dans le domaine de l’acquisition client, celui de l’acquisition de nouvelles entreprises, ou encore de nouvelles références. Quant à mon associé, il est plutôt spécialisé dans le domaine de l’opérationnel, de la gestion des courses et celle de ressources humaines. Grâce à la technologie, plusieurs freins se sont levés. Chaque livreur et chaque client sont notés sur l’application avant chaque nouvelle commande. En dessous de 3,5 points sur 5, nous ne conservons pas les livreurs dans notre réseau », ajoute Khadim Lo.

Ce système permet de satisfaire aussi bien les professionnels que les particuliers et de garantir l’obtention de prestations de qualité. À long terme, Khadim Lo souhaite développer cette offre dans toute l’Afrique de l’Ouest. Il compte également décliner plusieurs services à travers, plusieurs portails comme les restaurateurs avec leurs menus, les supermarchés avec l’ensemble de leurs rayons… Ainsi, chacun pourra commander et réaliser ses courses en ligne sans l’ombre d’un souci.

Information :

Facebook : https://www.facebook.com/AlloPapy/?ref=aymt_homepage_panel

Twitter : https://twitter.com/allo_papy


 

Par Darine Habchi

Ce message est également disponible en : Anglais