En Bref

Kenya L’opérateur Safaricom voit son trafic internet exploser de 70 %

Avec l’épidémie de coronavirus et le confinement généralisé, l’opérateur télécoms kényan Safaricom
a fait part le 14 avril d’une hausse de 70 % de l’utilisation des données sur son réseau. Une très forte progression que la société, filiale de Vodacom, explique par un usage accru du streaming, du
télétravail et des réseaux sociaux.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe