ActualitéArchives

Kenya Les leaders de l’hôtellerie réunis à Nairobi

The Africa Hotel Investment Forum (AHIF), présentée comme l’unique conférence annuelle sur l’investissement dans le secteur de l’hôtellerie en Afrique, réunira, du 4 au 6 octobre à Nairobi les leaders internationaux du secteur.

C’est un des secteurs qui affiche le plus fort potentiel à moyen et long terme sur le continent, mais qui, à court terme, connaît d’importantes difficultés. Terrorisme, Ebolae, manque d’infrastructure hôtelière, manque de desserte aérienne, faiblesse des stratégies gouvernementales… The Africa Hotel Investment Forum (AHIF), présentée comme l’unique conférence annuelle sur l’investissement dans le secteur de l’hôtellerie en Afrique, qui réunira, du 4 au 6 octobre à Nairobi les leaders internationaux du secteur, mais également des experts du secteur, des ministres en charge de l’activité et autres, se veut précisément l’occasion de réfléchir aux enjeux du secteur.
« Les succès des compagnies aériennes et hôtels sont inextricablement liés. »
Wolfgang M. Neumann, CEO du groupe Rezidor Hotel, l’une des principales chaînes hôtelières du monde, participant à la conférence, en appelle «  à une coopération encore plus étroite entre les hôtels et les compagnies aériennes ». Et d’ajouter : « Les succès des compagnies aériennes et hôtels sont inextricablement liés. Les deux industries ont travaillé en étroite collaboration depuis des décennies et il est important que ce dialogue soit maintenu. » La plateforme offerte par cet événement en est l’occasion. « Nous avons des conférenciers exceptionnels, ainsi que beaucoup d’occasions de réseautage et former des partenariats mutuellement bénéfiques » assure Matthew Weihs, directeur général de Bench Events, spécialiste de l’évènementiel dans le secteur de l’hôtellerie, à travers l’Europe, le Moyen-Orient et en Afrique.
Pour la mise en place d’un passeport africain unique
Bench Events a défini trois domaines clés en mesure de réaliser leur plein potentiel aux secteurs de l’aviation et du tourisme, et ainsi faire face aux nouveaux défis économiques du continent, la baisse des prix des matières premières, le ralentissement de la consommation des consommateurs et une croissance plus faible entre autres : la réduction de taxes sur le carburant d’aviation ; la résolution aérienne au rapatriement des revenue ; la mise en place d’un passeport africain unique. Pour ce dernier, le projet est déjà étudié par l’Union Africaine. D’autres propositions seront faites en marge du forum.


Pour en savoir plus : http://www.africa-conference.com/rwanda/