En Bref

Kenya Le taux d’inflation ralentit et atteint les 5%

Le taux d’inflation annuel du Kenya a ralenti pour s’établir à 5% en août après avoir atteint 6,27% en juillet, a annoncé, vendredi, le Bureau national des Statistiques du Kenya (KNBS).

Selon le bureau, la baisse marginale des prix des produits alimentaires au cours des cinq derniers mois, notamment le coût des légumes, est la principale raison de la baisse de l’Indice des prix à la consommation.

« La baisse des prix des oignons, du maïs, des tomates, des carottes et des pommes de terre a compensé l’augmentation du coût des autres produits alimentaires, entraînant une réduction de l’Indice des prix des denrées alimentaires », a déclaré le directeur général du KNBS, Zachary Mwangi.

L’inflation mensuelle moyenne enregistrée en août est la plus faible des cinq derniers mois. Cependant, elle est toujours supérieure aux 4,04% enregistrés en août 2018.

La Banque centrale du Kenya (CBK) et le Trésor national ont fixé la barre de l’inflation cible de 2,5% à 5%, avec toutefois une marge pouvant aller jusqu’à 2,5% au-dessus de la cible.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe