En Bref

Kenya Le gouvernement sollicite un prêt de 2,3 milliards de dollars au FMI pour relancer la reprise

Le Kenya sollicite un prêt pouvant atteindre 2,3 milliards de dollars auprès du Fonds monétaire international dans le cadre de la facilité de financement élargie du prêteur. Les pourparlers sur un éventuel programme de prêt de 3 ans et demi devraient se terminer au début de l’année prochaine, le Kenya visant un décaissement initial d’environ 725 millions de dollars au cours de l’exercice qui se termine en juin, a déclaré le secrétaire du Cabinet national du Trésor, Ukur Yatani, dans une interview.

L’État sollicite également 1 à 1,5 milliard de dollars de la Banque mondiale.

Le chef des finances déclare que le Kenya n’a pas encore décidé de l’initiative de la dette du G-20

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe