En Bref

Kenya « Le coronavirus a poussé 2 millions de personnes dans la pauvreté » (Banque mondiale)

La pandémie de covid-19 a poussé au moins deux millions de Kényans dans la pauvreté. C’est ce qu’a annoncé la Banque mondiale dans un communiqué publié le 25 novembre.

Dans son nouveau « Kenya Economic Update », l’institution indique que les mesures visant à réduire la propagation du virus ont entraîné une baisse des activités des entreprises qui s’est traduite par des réductions d’emploi. Cette situation a provoqué une baisse du revenu des ménages, et a quasiment doublé le taux de chômage du pays.

« Les travailleurs salariés – et surtout les femmes – qui ont encore un emploi sont confrontés à une réduction de leurs heures de travail et de leurs revenus. Près d’une entreprise ménagère sur trois n’est pas en activité à l’heure actuelle, les revenus diminuant dans tous les secteurs », souligne le communiqué de la Banque.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe