En Bref

Kenya Des victimes de viol indemnisées

Le juge Weldon Korir a accordé 36000 dollars de dommages et intérêts à quatre des huit victimes après avoir conclu que leur droit à la vie et à la sécurité – ainsi que l’interdiction de la torture et des traitements inhumains et dégradants – avait été violé en raison de l’inaction du gouvernement.

La violence a tué plus de 1 000 personnes et déplacé 600 000 de leurs foyers. Environ 900 personnes ont déclaré avoir été agressées sexuellement, mais les organisations de défense des droits humains affirment que le nombre augmente par milliers et que beaucoup n’ont pas été en mesure de signaler les attaques à la police parce que les policiers eux-mêmes en étaient les auteurs ou parce qu’ils avaient trop peur de signaler le crime.

Ce message est également disponible en : Anglais