En Bref

Kenya Baisse du fret en transit pour le port de Mombassa

Le port de Mombasa a enregistré une forte baisse du fret en transit à destination de l’Éthiopie, de la Tanzanie et du Burundi au cours des sept premiers mois de l’année, alors même que l’Ouganda, le Rwanda et la RD Congo ont accru leur utilisation du port kenyan, ont révélé des données officielles. Les marchandises en transit en provenance de Mombasa et à destination de la Tanzanie ont diminué de 9,4% pour atteindre 141 000 tonnes en sept mois jusqu’en juillet de cette année. Le tonnage devrait encore diminuer grâce à l’utilisation accrue du projet de porte d’entrée de Dar es Salaam (DSMGP), doté de 345 millions de dollars . Les données de la Kenya Ports Authority (KPA) indiquent également que l’Éthiopie, qui devrait jouer un rôle clé dans le projet de corridor de transport Lapsset (port du Soudan du Sud), n’a pas utilisé le port kenyan de Mombasa au cours des sept mois précédant juillet, Le mois prochain, la première place des ports de Lamu sera dévoilée. Les données de KPA ont montré que les marchandises en transit vers l’Éthiopie sont passées de 1 000 tonnes à zéro. La chute de l’Éthiopie pourrait être attribuée à ses investissements dans deux des ports de Djibouti et à son utilisation par les ports du Somaliland.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe