Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
FeaturedThe month of record

Interview Delphine Remy-Boutang « Le digital l’a prouvé pendant la crise, il est la solution pour redynamiser l’emploi et bâtir un monde plus juste »

C’est sans aucun doute l’une des grandes leçons de cette crise Covid 19 : le digital nous offre des alternatives concrètes. Et dans cette course à l’innovation, en Afrique comme ailleurs dans le monde, les femmes sont en premières lignes. Elles sont les dignes héritières de Margaret Hamilton, l’inventeuse du coding. Et cette année encore, La Journée de la Femme Digitale (JFD) les a mis à l’honneur. Explications avec Delphine Remy-Boutang, Delphine Remy-Boutang, CEO the Bureau & JFD, Présidente du GEN France.

 

Propos recueillis par DBM

 

Avant d’évoquer l’édition 2020 de la JFD, comment allez-vous dans ce contexte de crise Covid 19 et que vous inspire cette crise ?

 

Cela fait déjà plusieurs semaines que nous sommes confinés à l’instar de plus de la moitié de la population mondiale. Nous nous préparons à un déconfinement assombri par la menace d’une crise économique.

 

Mais une journée ne saurait définir les actions de JFD pour un monde digital inclusif et les valeurs que nous portons depuis 8 ans. Notre mission et notre cœur de métier d’influence et de conseil en stratégie de communication restent intactes. Nous nous réinventons naturellement grâce au digital.

 

Malgré le confinement et la crise socio-économique qu’il entraîne, nous poursuivons nos activités en proposant des prises de parole et expériences inédites tous les lundis et mercredis, diffusées en direct simultanément sur les réseaux sociaux : “Connect live with #JFD”.

 

Des personnalités influentes éclairent notre communauté sur des sujets d’actualité et les enjeux de parité. Nous avons également maintenu la 8ème édition de JFD Europe avec la cérémonie de remise du prix les Margaret 2020 qui a réuni plus de 12 250 spectateurs et touchée près de 10 millions de personnes sur Facebook, Twitter et YouTube.

 

Le digital l’a prouvé pendant la crise, il est la solution pour redynamiser l’emploi et bâtir un monde plus juste.

 

Il est important de savoir s’adapter et de ne pas subir mais anticiper l’après et préparer le futur qui doit et sera différent pour nous tous. Tout ce que nous faisons différemment aujourd’hui nous aidera dans le futur.

 

 

En effet, vous avez tout de même réalisé, virtuellement, votre RDV annuel pour mettre à l’honneur et continuer à promouvoir les femmes dans le digital…

 

Nous avons rapidement mis en place des dispositifs en ligne avec nos partenaires, nous permettant de rester connecter à notre communauté.

Depuis le lundi 23 mars, nous organisons des interventions et des expériences en live avec des speakers inspirants que vous auriez retrouvé le 21 avril à Paris et le 2 juillet à Kigali.

A titre d’exemple, nous avons lancé la saison 3 de la série-documentaire “Panorama” d’Orange et Maddyness. Pour accompagner la diffusion du 1er épisode de la saison dédiée aux femmes entrepreneurs, nous avons organisé un panel “S’adapter, innover et oser” avec Barbara Belvisi, fondatrice d’Interstellar Lab, Benoit Pernin, Directeur relations presse, extérieures et publiques d’Orange France et Vincent Puren, Directeur exécutif de Maddyness Studio.

Nous avons traité de l’impact de la crise sanitaire sur l’économie, la culture et le lien social en Afrique avec Camélia Leclercq, Directrice exécutive du JFD Club Libreville, Sira Sylla, député de la 4e Circonscription de la Seine-Maritime qui dirige actuellement la Taskforce Diasporas pour la lutte contre le Coronavirus, Grace Loubassou, Responsable des Relations Institutionnelles Canal+ International et Salwa Toko, Présidente du CNNUM.

Les replay et le programme des prochains événements sont disponibles sur www.joinjfd.fr: des discussions, conseils et bonnes pratiques d’entrepreneurs, dirigeantes, investisseurs et personnalités politiques européennes et africaines.

 

L’occasion d’honorer les Margaret 2020. Parlez-nous du crue 2020 ?

 

JFD a dédié le 21 avril dernier aux Margaret 2020. Une journée exceptionnelle consacrée à ses femmes qui changent le monde.

Les Margaret 2020 sont des entrepreneurs et intrapreneurs engagées, inspirantes, architectes d’un monde meilleur grâce à leurs projets et innovations qui répondent aux grands enjeux de notre société. Le 21 avril 2020 nous les avons révélées au grand public au cours d’un live dédié et suivi par des milliers de personnes à travers le monde.

 

Jacqueline Mukarukundo, Margaret Entrepreneur Afrique, a cofondéWastezon, startup rwandaise de la Clean Tech. Son application mobile met en relation les foyers et les industries du recyclage pour traiter les déchets dans le cadre d’un processus respectueux de l’environnement. Wastezon s’est imposé comme le meilleur fournisseur de solutions de gestion des déchets électroniques en Afrique de l’Est en 2019.

 

Vanessa Moungar, Margaret Intrapreneur Afrique est Directrice du département genre, femmes et société civile à laBanque africaine de développement. Vanessa a organisé le Global Gender Summit, dont l’objectif est de partager les meilleures pratiques et catalyser les investissements afin d’accélérer les progrès en matière d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes en Afrique et dans le monde.

 

Afua Osei est notre Margaret d’honneur. Basée au Nigéria, Afua est digital media entrepreneur, coach et co-fondatrice de Motherland Mogul Media qui comprend She Leads Africa, plateforme numérique qui touche plus de 700 000 femmes dans le monde entier, et le SLAY festival, la principale expérience de culture et d’innovation en direct, dont les éditions à Lagos, au Nigeria, et à Johannesburg, rassemblent plus de 8 000 femmes.

 

Parmi les Margaret 2020, nous avons également Aline Muylaert, Margaret Entrepreneur Europe qui a fondé CitizenLab et Karen Vernet, Margaret Intrapreneur Europe, Directrice du Développement E-commerce Printemps.com, qui a travaillé et a lancé le nouveau site Printemps.com, une vision engagée de la Mode Luxe-Créateurs résolument inclusive, exclusive et bienveillante.

Enfin, nous avons tenu à saluer les actions de la journalistes et réalisatrice ukrainienne Anastasia Mikova à travers le prix spécial du jury les Margaret. Co-réalisatrice du film Woman, le travail d’Anastasia s’est toujours orienté sur des questions sociales et humanistes.

 

La dimension panafricaine de la JFD s’est développée depuis l’édition de Dakar en juin dernier…

 

Effectivement au-delà des synergies développées et actions menées à Dakar depuis la 1ère édition de JFD Afrique en 2019, nous continuons à favoriser une meilleure représentation des femmes dans le numérique en Afrique. Il faut noter que dès Dakar, nous avions une forte dimension panafricaine avec des experts, entrepreneurs et dirigeants venus d’Afrique du Sud, du Tchad, du Nigéria, du Cameroun, etc.

 

En octobre 2019, nous avons lancé le JFD Club Libreville, dirigé par Camélia Leclercq, Directrice Exécutive.

Le 28 février 2020 s’est tenu le premier grand rassemblement du JFD Club Libreville : une journée de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin et à l’initiative Challenge des 1000, portée par Digital Africa et le Sommet Afrique-France 2020. Cet événement présidé par le Ministre du tourisme, du commerce et des PME du Gabon, organisé par JFD, en partenariat avec la Chambre de commerce du Gabon, a rassemblé plus de 200 personnes : membres du JFD Club, institutions gouvernementales, leaders économiques et journalistes.

 

En prévision de la 2ème édition JFD Afrique à Kigali (Rwanda), marrainée par Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de la Francophonie, nous avons commencé à tisser des liens solides avec l’écosystème d’entrepreneurs du numérique et les institutions au Rwanda.

 

Quel est la suite du programme pour la JFD ?

 

Nous vous donnons rendez-vous le 2 juillet prochain pour la 2ème édition JFD Afrique !

Et oui nous sommes en ce moment même en train de finaliser les derniers détails de cet événement en ligne où vous retrouverez des speakers inspirants, des animations et autres surprises.

 

En attendant, nous accueillerons des interventions et ateliers de L’Oréal, Microsoft, l’OIF et nous recevrons le 25 mai Natalia Roldan, Career Management Contracts Procurement & Logistics de Total, pour un Connect Live with #JFD spécial “Future of Work”. Le 17 juin, Salamata Ball, Managing Director chez Total au Malawi, animera une Masterclass.

 

Pour ne rien manquer des prochaines annonces sur la programmation des “Connect Live with #JFD” et du 2 juillet, suivez nos actualités iciet nos réseaux sociaux @joinjfd.

 

 

Ce message est également disponible en : French