A la uneActualité

Intelligence artificielle : SAS ouvre ses données aux nouveaux entrants avec Microsoft 

SAS le leader de l’IA, tient sa conférence internationale annuelle, SAS Explore jusqu’au 29 septembre. L’occasion d’annoncer que Viya, sa plateforme de gestion de données, est désormais disponible sur Microsoft Azure. Une offre démocratisée qui espère surfer sur le potentiel des start-up africaines. 

Par M.A. 

Lire la suite

La nouvelle a animé tous les premiers débats de la conférence internationale virtuelle de SAS (les 28 et 29 septembre). Une annonce importante pour cet acteur historique de l’intelligence artificielle. Viya s’ouvre au marché des nouveaux entrants à travers la plateforme cloud Microsoft Azure. Elle offre une suite de services et d’outils conçus spécialement pour faciliter l’accès à l’analytique pour toutes les entreprises. « Nous avons passé des décennies à la suite, avec les analyses les plus complètes sur le marché, avec une intelligence artificielle de nouvelle génération. Nous n’avons cessé de concevoir et de tester notre logiciel pour être digne de confiance. Et maintenant, nous rendons tout disponible en quelques clics” résume SAS dans un communiqué à l’occasion du lancement de la conférence virtuelle. 

“Une Afrique remplie de citoyens compétents en science des données, en intelligence artificielle, (…)  peut mener le reste du monde à travers toutes les perturbations numériques”

Avec leurs start-up innovantes, les entrepreneurs de la tech africains, quelle que soit la taille de leur business, sont une cible privilégiée. “Une Afrique remplie de citoyens compétents en science des données, en intelligence artificielle, en apprentissage automatique et en ingénierie du cloud est une Afrique qui peut mener le reste du monde à travers toutes les perturbations numériques. Nous pouvons, collectivement, mener la quatrième révolution industrielle et développer durablement les industries et les économies dans le futur.” explique la société internationale.  

La promesse de nouveaux marchés sur le continent, grâce à sa démographie, est un enjeu important pour SAS. “La croissance future en Afrique peut-être considérée en termes de nouvelles industries sur lesquelles nous pourrions nous concentrer, là où traditionnellement nous nous concentrons sur le secteur des services financiers.” Mais à condition d’investir “sur les jeunes grâce à l’accès et au soutien d’une éducation, d’une formation et d’outils adaptés. Nous devons les préparer à l’ère numérique axée sur les données où ils peuvent mobiliser leurs talents et leurs compétences”

SAS Viya est accessible dans de nombreuses langues et propose des tutoriels

L’acteur mondial exerce dans 148 pays, est spécialisé dans le domaine de l’analytique des solutions basées sur l’intelligence artificielle dont le siège de la filiale CEMEA se trouve à Casablanca, compte dans son réseau 92 entreprises classées parmi les 100 plus importantes au monde. Mais cette annonce d’ouverture via le cloud de Microsoft, devrait considérablement élargir sa clientèle. 

Concrètement, cette nouvelle offre dispose de ses propres outils pour une gestion des données optimale mais aussi sa visualisation, avec la transformation de données en graphiques et autres aperçus schématiques. Très utile pour communiquer au plus grand nombre. Pour faciliter sa prise en main, SAS Viya est accessible dans de nombreuses langues et propose des tutoriels.

Cette sorte de démocratisation des données ouvre de nouveaux champs des possibles aux data scientist, aux business analystes mais aussi simples enquêteurs et entrepreneurs. Tous ces utilisateurs auront désormais accès à l’ensemble de Viya, c’est-à-dire SAS Visual Analytics, SAS Visual Statistics, SAS Visual Data Mining and Machine Learning, et SAS Model Manager. Et ce, via une tarification horaire. 

Au-delà des problématiques des entreprises concernant la sécurisation des données, la gestion des ressources humaines, cette ouverture devrait permettre aux jeunes entrepreneurs de considérablement booster leur proposition avec des données multiples. 

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe