En Bref

Guinée António Guterres condamne les violences qui ont suivi la présidentielle du 18 octobre

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné les violences survenues au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre en Guinée, qui auraient fait une dizaine de morts.

Ce message est également disponible en : Anglais