ArchivesEn Bref

Ghana Objectif 2,5 milliards de dollars US par la vente de ses euro-obligations

Le Ghana envisage d’aller sur le marché financier européen pour mobiliser 2,5 milliards de dollars US suite à une vente de ses euro-obligations à partir de juin 2018. Cette initiative permettra au pays de renflouer ses caisses pour pouvoir payer la moitié de ses dettes. «Nous allons utiliser 1 milliard de dollars US pour respecter les impératifs budgétaires pour 2018 après nous allons encore solliciter 1,5 milliard de dollars US pour refinancer notre dette libellée en dollars américains. Ceci est faisable si seulement si nous pouvons vendre les obligations à un taux moins cher» a laissé entendre Ken Ofori-Atta, ministre des finances du Ghana. Plusieurs pays africains à l’instar de l’Afrique du Sud, la Cote d’Ivoire et le Sénégal ont déjà pris l’initiative d’aller lever des fonds sur les marchés financiers américains et européens.