En Bref

Ghana La croissance la plus rapide d’Afrique en 2019 (FMI)

Le Ghana devrait devenir l’économie à la croissance la plus rapide en Afrique subsaharienne avec un taux de croissance du PIB de 8,8% en 2019, selon les projections de croissance du PIB établies par le Fonds monétaire international (FMI) pour 2019.

Selon le FMI, les résultats macroéconomiques du Ghana se sont considérablement améliorés au cours des deux dernières années dans le cadre de la facilité de crédit élargie.

Le dernier rapport suggère également que la croissance a été robuste au cours des trois premiers trimestres de 2018, grâce à la production de pétrole.

L’inflation a continué de reculer, atteignant 9% en janvier 2019, dans la fourchette de la Banque du Ghana autour de la cible d’inflation.

«La situation budgétaire (hors coûts liés au secteur financier) a continué de s’améliorer en 2018, malgré les difficultés persistantes en matière de recouvrement des recettes. et le déficit du compte courant a été inférieur aux prévisions », a noté le FMI.

Le communiqué mentionnait en outre que la Banque du Ghana avait résolu le problème de neuf banques insolvables sur une période de 18 mois, conformément à son engagement à assainir le secteur bancaire; et les réformes structurelles visant à renforcer la gestion des finances publiques et la surveillance des entreprises publiques ont été poursuivies.

Dans le même temps, le rapport indique que les trois plus grandes économies de la région – le Nigéria, l’Afrique du Sud et l’Angola connaîtront la croissance la plus lente.

Le taux de croissance du PIB du Nigéria devrait être de 2,1%. L’Afrique du Sud représentera 1,2% et l’Angola, 0,4%.

Ce message est également disponible en : Anglais