En Bref

Ghana : début des discussions avec le FMI

Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) doit arriver à Accra pour entamer des discussions avec des représentants du gouvernement ghanéen sur un programme de soutien économique.

Le Ghana, l’une des plus grandes économies d’Afrique de l’Ouest, a annoncé qu’il tiendrait des discussions officielles avec le FMI après que des centaines de personnes sont descendues dans la rue pour protester contre l’aggravation des difficultés économiques. Il avait auparavant refusé de solliciter l’aide du FMI.

Le gouvernement s’est engagé à négocier avec succès un programme avec le FMI « dans les mois à venir », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Le Ghana, producteur d’or, de cacao et de pétrole, est aux prises avec les retombées économiques de la pandémie de COVID-19, notamment une inflation galopante et une dépréciation de sa monnaie. Selon les analystes, le pays est proche d’une crise de la dette.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe