En Bref

Ghana Augmentation de la production pétrolière dans les cinq années à venir

Le Ghana, l’un des producteurs de pétrole et de gaz les plus modestes du continent, devrait augmenter rapidement sa production de pétrole au cours des cinq prochaines années.

L’augmentation de la production ghanéenne devrait être assurée par la croissance des forages offshore actuels, notamment Twenboa-Enyenra-Ntomme (TEN) et Offshore Cape Three Points (OCTP).

Le premier flux d’hydrocarbures a été remonté des puits offshore ghanéens TEN opérés par Tullow Oil jusqu’à la FPSO (unité flottante de production et de stockage) « Professor John Evans Atta Mills » en août 2016.

Le champ OCTP est un projet intégré en eau profonde divisé en deux étapes : le développement des gisements de pétrole d’abord, puis ceux de gaz, opérés par Eni Ghana. Situé à environ 60 km de la côte occidentale du Ghana, le champ OCTP recèle des réserves pétrolières et gazières non associées : 40 milliards de m3 de gaz et 500 millions de barils de pétrole environ.

Mohammed Amin Adam, vice-ministre ghanéen de l’Énergie chargé du pétrole, est convaincu que le secteur énergétique du pays est sur le point de connaître une énorme avancée.

Il déclare que le Ghana est en mesure de faire passer sa production de pétrole de 180 000-200 000 bl/j aujourd’hui à 500 000 bl/j d’ici six ans, et vise à atteindre jusqu’à 1 million bl/j par la suite.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe