En Bref

Ghana 62000 agents pour sécuriser le processus électoral

Les autorités ghanéennes ont annoncé que des forces de sécurité  seraient déployées sur tout le territoire national. Le but dudit déploiement est d’assurer la sécurité des personnes et des biens avant et après les prochaines élections qui auront lieu début décembre.

Oppong-Boanuh, inspecteur général de la police du Ghana s’est prononcé à propos de l’opération en cours. Il a expliqué que les forces de sécurité seront déployées dans plus de 6 000 points considérés comme étant des zones à risque. L’objectif est de faire face à toutes les probabilités de violence, avant, pendant et après les élections. L’inspecteur a également précisé que ces agents lourdement armés sont au nombre de 62 000.

Ce message est également disponible en : Anglais