ArchivesEn Bref

General Electric : Création d’une joint-venture avec Mara Group et Atlas Merchant Capital

General Electric s’associe à Mara Group et Atlas Merchant Capital. L’objectif de cette association est de créer une joint-venture destinée à investir dans le secteur très peu représenté de l’infrastructure africaine. Cette joint-venture tentera d’investir en fonds propres dans des projets sélectionnés à travers toute l’Afrique. « Cette joint-venture unifie trois entreprises ayant un fort engagement et de l’expertise dans les infrastructures en Afrique. La joint-venture est notre réponse à une approche intégrée de l’infrastructure en Afrique. Nous sommes fiers de notre partenariat avec l’expertise et le talent d’Atlas Merchant Capital et de Mara Group, qui ont une implantation considérable en Afrique, pour répondre aux besoins du continent africain. À ce jour, nous sommes impliqués, de manière significative, dans des entreprises sociales et chercherons à renforcer et à promouvoir davantage le développement social et communautaire dans la région pour compléter leur expertise, leur savoir et leur esprit entrepreneurial », explique, Jay Ireland, président et PDG de GE Afrique. La population africaine est amenée à croître et il est prévu qu’elle atteigne 1,5 milliard d’habitants à l’horizon 2025. Ceci laisse entendre que le potentiel de croissance économique du continent est significatif. D’ailleurs, selon le rapport « Afrique 2030 », le sentiment général est celui du progrès, de l’optimisme et de la durabilité des changements, ce qui fera de l’Afrique un pôle socio-économique attractif dans les années à venir. Malgré les obstacles liés aux domaines de l’urbanisation, à la classe moyenne qui accroît et à l’accès à l’électricité très réduit, dont seuls 50% des pays en bénéficient, l’Afrique présente des perspectives de croissance importantes dans la production d’électricité, le transport, le pétrole, le gaz, sans oublier le secteur minier. Afin de développer ces différents domaines, la joint-venture ouvrera l’accès au capital, offrant ainsi la possibilité de concrétiser des projets avancés, mais aussi au stade de développement.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe