En Bref

Gabon La production de manganèse devrait atteindre le chiffre record de 8 millions de tonnes en 2019

Au cours du premier trimestre 2019, la seule production de la Comilog, la filiale gabonaise du groupe minier français Eramet, principal opérateur dans le pays, a bondi de 14 %.

Si ce rythme est tenu durant toute l’année, la production de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) franchira le seuil de 5 millions de tonnes cette année, contre 4,5 en 2018.

Et encore, ne s’agirait-il que d’une étape. Eramet a annoncé en juin dernier projeter d’investir 420 milliards de FCFA afin de franchir le seuil de 7 millions de tonnes d’ici à 2023.

Ses concurrents ne sont pas en reste. Nouvelle Gabon Mining (NoGa Mining), basé à Franceville (sud-est), envisage de porter sa production à 2 millions de tonnes en 2019 après avoir réalisé un record en 2018 d’1,4 million de tonnes.

Quant à la filiale gabonaise du chinois Commercial Industrial and Mining Company de Huang Zhou (CICMHZ), installée à Ndjole (centre), après avoir réalisé une production de 390 000 tonnes en 2017, elle vise la barre des 500 mille tonnes en 2019.

Au total, la production de manganèse au Gabon pourrait atteindre les 8 millions de tonnes en 2019.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe