Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Actualité

Gabon La BAD poursuit son engagement en faveur du PSGE

Avec près de 536 milliards de F.CFA en cours, la Banque Africaine de Développement (BAD) poursuit son engagement en faveur du Plan Stratégique Gabon Émergent dans le cadre du feuille de route adoptée en 2016. La revue à mi-parcours qui se déroule cette semaine vise à apporter les orientations nécessaires eu égard à certaines des contraintes identifiées.

Lancée le 19 mars, Radisson Blu à Libreville, en présence de Jean-Marie Ogandaga, Ministre de l’Économie, de la Prospective, et de la Programmation du Développement, Chargé de la Promotion des Investissements Publics et Privés et Gouverneur de la BAD, la revue à mi-parcours du Document de Stratégie Pays (DSP 2016-2020) et de la performance du portefeuille de la BAD au Gabon se déroulera du 18 au 25 mars 2019.

« Une exploitation optimale du potentiel de développement économique et humain »

Approuvé en avril 2016 par le Conseil d’Administration de la BAD, le DSP 2016-2020 pour la République gabonaise, a pour objectif principal de contribuer à une exploitation optimale du potentiel de développement économique et humain par une réponse ciblée eu égard à certaines des contraintes identifiées. Elle s’articule autour de deux piliers : l’appui à la diversification économique à travers le développement des infrastructures et l’amélioration du climat des affaires et l’appui à la stratégie de développement humain.

« La revue à mi-parcours du DSP permettra de tirer les leçons utiles au niveau de la mise en œuvre de la stratégie pour la préparation du programme de la période restante 2019-2020, indique l’Institution dans un communiqué. Elle permettra de soulever les opportunités de financement de la Banque, tant pour son guichet souverain que non-souverain. Au cours de la mission de revue des concertations seront organisées avec différents départements techniques, les partenaires au développement, le secteur privé et les représentants de la société civile. Les discussions avec l’ensemble des parties prenantes permettront d’avoir une meilleure compréhension des défis et priorités de développement du pays pour les années à venir et d’initier le positionnement stratégique futur de la Banque, à la lumière des domaines de priorités nationales. »

La revue du portefeuille quant à elle permettra d’examiner l’état d’exécution des opérations en cours avec les Unités de Gestion de projets. A l’issue des travaux, l’équipe de la BAD conviendra avec les autorités d’un plan d’amélioration de performance du portefeuille dont la mise en œuvre contribuera à l’amélioration significative de la performance des opérations de la Banque dans le pays.

Plus de 1 365 milliards de FCFA engagés au Gabon en quatre décennies

L’accompagnement de la BAD au Gabon, en quatre décennies de coopération, de 1976 à ce jour, s’est traduit par un total de 57 opérations approuvées en faveur du Gabon pour un montant cumulé de plus de 1,73 milliard Unités de comptes (UC), soit plus de 1 365 milliards de FCFA. Le total des engagements en cours s’élève à 670 millions d’UC, soit environ 536 milliards de F.CFA et comprend 15 opérations réparties dans les secteurs suivants Gouvernance (57 %), Agriculture (14 %), Eau/Assainissement (14 %), Social (10 %), et Transport (5 %).

Pour rappel, les activités financées par la BAD au Gabon s’inscrivent dans le cadre du Plan Stratégique Gabon Émergent (PSGE) et la stratégie Décennale 2013-2022 de la BAD et ses cinq grandes priorités, appelées « High 5 », qui contribuent à transformer l’Afrique, à savoir : Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ; Nourrir l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des Africains.