En Bref

Gabon Inauguration d’une nouvelle usine de transformation de bois


Le 20 juin, le nouveau ministre a inauguré dans la Zone économique de Nkok, une usine de transformation de bois, dénommée Nature Wood Gabon. Fruit d’un investissement d’1,3 milliard de francs CFA, l’usine produira l’équivalent de 6 000 feuilles de bois déroulées par an et créera 150 emplois directs. Elle symbolise la volonté des autorités gabonaises de concilier préoccupations économiques, sociales et environnementales dans ce secteur dont la contribution au PIB du pays va croissant.
Pour Lee White, il n’y a pas une minute à perdre. « Le rythme de travail s’est nettement accéléré. Ça n’a plus rien à voir. Et là, on voit quelle est la direction. C’est motivant », confie un membre du ministère. « Le nouveau ministre est exigeant. Il veut des résultats rapides », poursuit-il.
24 heures après avoir autorisé à nouveau l’exportation du bois, suspendue suite à l’éclatement du Kevazingogate, le ministre des Forêts et de l’Environnement a inauguré, le 20 juin, une nouvelle usine de transformation de bois dans la Zone économique à régime fiscal privilégié de Nkok. Une inauguration qui constitue la « matérialisation de la vision impulsée par Ali Bongo de transformer localement le bois gabonais ».
Nature Wood Gabon – c’est le nom de cette nouvelle usine, est spécialisée dans le nettoyage, le déballage, le séchage et le déroulage du bois. Érigée grâce à un investissement de 1,3 milliard de francs CFA, celle-ci produira 15.000 m³, soit près de 6.000 feuilles de bois déroulées par an avec 150 emplois directs.

Ce message est également disponible en : Anglais