En Bref

France Sibeth Ndiaye, nommée porte-parole du gouvernement, « Là où tu es, tu es à ta place »

L’Elysée a annoncé le 31 mars au soir l’entrée au gouvernement de trois nouveaux secrétaires d’Etat. Parmi lesquels, Sibeth Ndiaye, proche collaboratrice d’Emmanuel Macron chargée de la presse, a été nommée secrétaire d’Etat porte-parole du gouvernement. Elle vient ainsi remplacer Benjamin Griveaux, en lice pour l’investiture LREM pour les municipales à Paris prévues en 2020.

« Je m’apprête aujourd’hui à franchir une marche, je n’ignore pas qu’elle est haute », a-t-elle reconnu. Elle a rappelé son parcours à mots choisis, sans dire qu’elle avait travaillé avec Claude Bartolone, alors président socialiste de la Seine-Saint-Denis. Dans ce département « où rien n’est simple, mais où tout est possible, j’ai appris que dès lors que l’action publique ose, elle peut changer la vie des gens, en vrai », a-t-elle lancé.

« Soyez en sûrs, hier, le doute m’a submergée lorsque j’ai vu la marche se dresser devant moi. C’est d’abord vers ma famille que je me suis tournée », a-t-elle poursuivi, citant des mots que ses parents, père n° 2 du parti démocratique sénégalais, mère présidente du Conseil constitutionnel de 2000 à 2010, lui disaient pour qu’elle ne doute pas : « Là où tu es, tu es à ta place ». « Maintenant, je l’ose, la France m’a beaucoup donné, aujourd’hui c’est à mon tour de le lui rendre », a-t-elle assuré.

La nouvelle porte-parole a ensuite filé à l’Elysée, pour son premier conseil des ministres. À l’issue de celui-ci, durant lequel le chef de l’Etat a, a-t-elle raconté, « salué l’entrée au gouvernement de personnes engagées de longue date » qui incarnent « diversité, jeunesse et émergence d’une nouvelle génération ». 

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe