ArchivesActualité

France : Medef Afrique, 2018 – une année décisive

C’était les derniers vœux du Medef Afrique auxquels assistait Pierre Gattaz, leader des patrons français. L’actuel chef du patronat français quittera ses fonctions en juillet prochain. Quel est le bilan de son action sur le continent africain ?

Rudy Casbi

A la tête du patronat français depuis 2013, Pierre Gattaz s’apprête à laisser son fauteuil. Ce dernier a largement consacré son mandat au développement des relations économiques entre le continent africain et les entreprises françaises. «Avec plusieurs compagnies africaines et françaises, nous avons établi un agenda 2030 », explique-t-il. Dans ce cadre, selon Pierre Gattaz : «investir en Afrique implique le déploiement d’une vision à long terme. Si on y vient : ce n’est pas pour 6 mois mais pour plusieurs dizaines d’années», avance-t-il.

Up40, la fierté de Pierre Gattaz 

Le bilan de Pierre Gattaz sur l’Afrique est aussi celui de Patrice Fonlladosa. Ce dernier, patron du Medef Afrique est en partie à l’origine de la création de l’index Up40 avec Fabrice Le Saché en 2016. «Il est important de sensibiliser l’ensemble des patrons français sur la nécessité pour les entreprises hexagonales de développer de bonnes relations avec les sociétés du continent africain. » L’index Up40 rassemble 25 start-ups françaises impliquées en Afrique. En attendant le mois de juillet prochain, Pierre Gattaz entend poursuivre les activités du patronat français vis-à-vis du continent africain. Ainsi, du 5 au 9 mars prochain : une délégation du MEDEF se rendra pour la première fois au Kenya puis en Ethiopie.


 

 

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe