ActualitéArchives

Forum Tana La réforme de l’Union africaine au cœur de l’édition 2018

Les 21 et 22 avril prochain, la cité touristique éthiopienne, Bahir Dar, accueillera la septième édition du Forum Tana. Cette plate-forme  indépendante initiée  l’Institut d’Études sur la Paix et la Sécurité (IPSS), Université d’Addis-Abeba, organise chaque année un forum sur la sécurité dénommé Forum de Haut Niveau sur la Sécurité en Afrique. Cette année le thème est plus que d’actualité : Le financement et la réforme de l’Union africaine.

 

« Les dirigeants africains sont responsables de l’insécurité sur le continent » dénonçait il y a quelques temps Olusegun Obasanjo, ancien Président du Nigéria et président du Conseil Consultatif du Forum de Tana. Le  Forum de Haut Niveau sur la Sécurité en Afrique, pour son appellation exacte, une initiative de l’Institut d’Études sur la Paix et la Sécurité (IPSS), est une plateforme indépendante qui réunit chaque année d’éminentes personnalités africaines,, chefs d’état et de gouvernement, représentants d’institutions internationales, universitaires, en vue de débattre autour des questions relatives à la promotion d’une paix durable et la contribution à la mise en œuvre de la Déclaration de Tripoli de l’Union africaine (Août 2009),  Présentée comme une réponse à la Déclaration de Tripoli, Tanna, selon ses concepteurs, appelle à des « solutions purement  africaines » et qualifie la paix et la sécurité de « défi intellectuel » collectif à relever.

Un rendez-vous « à l’avant-garde des efforts d’instauration d’un dialogue entre celles et ceux qui font ou influencent les politiques du continent », l’édition 2018 porte sur un thème plus que d’actualité : Le financement et la réforme de l’Union africaine.

En présence des anciens présidents du Nigéria, du Ghana, du premier ministre éthiopien, de la ministre des affaires étrangères du Rwanda, du Dr. Donald Kaberuka, de Carlos Lopès, et de présidents d’universités africaines et internationales, invite à réfléchir aux différents questions soulevées par l’Union africaine dont le président en exercice, Paul Kagamé, a annoncé « un vent de réformes ».


 

Pour en savoir plus : http://www.tanaforum.org/

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe