@Bluemind Foundation-
A la uneActualité

Formation : lancement du programme Heal by Hair

Bluemind Foundation invite les coiffeuses professionnelles et autodidactes d’Abidjan à postuler pour la première édition de la formation Heal by Hair 2022, qui aura lieu du 27 février au 2 mars, à l’Hôtel Azalaï Abidjan (Côte d’Ivoire).

Par la rédaction

Heal by Hair est un programme de formation court et innovant de trois jours, qui reprend les principes de base en écoute active et en santé mentale. Il s’adresse aux coiffeuses professionnelles et autodidactes vivant dans un pays d’Afrique francophone. Le programme vise à permettre aux coiffeuses secouristes de savoir observer et reconnaître les premières manifestations de troubles mentaux ; et, en cas de besoin, de pouvoir orienter les personnes vers des expert·e·s en santé mentale. Il s’agit ainsi de former des secouristes et non des professionnelles de santé.

Une formation dispensée par des experts en santé mentale

Les coiffeuses d’Abidjan et particulièrement, celles des communes de Yopougon, Abobo et Cocody auront donc jusqu’au 9 février 2022 pour postuler afin de participer à cette première édition de Heal by Hair. La formation sera dispensée par des experts en santé mentale, à savoir des sociologues, des psychologues, des psychiatres ivoiriens, panafricains et internationaux, tous convaincus qu’un autre regard doit être porté sur la santé mentale et qu’avec une courte formation en santé mentale, des intervenants de premiers niveaux peuvent contribuer à avoir un impact durable sur le terrain.

« En l’absence de professionnels, les personnes se tournent vers des substituts »

En effet, selon Dr Olga Porquet, psychiatre ivoirienne, membre du Conseil Scientifique de la Bluemind Foundation, «même si les personnes ne reconnaissent pas avoir explicitement besoin d’un accompagnement de la part d’un professionnel de la santé mentale (…) en l’absence de professionnels, les personnes se tournent vers des substituts. »

91 % des coiffeuses sont prêtes à se former aux premiers secours en santé mentale

Selon le rapport d’études croisées entre les femmes africaines et leurs coiffeuses publié par Bluemind Foundation, en novembre 2021, 67,3 % des femmes interrogées se confient aux professionnelles des soins de beauté. Par ailleurs, 91 % des coiffeuses sont prêtes à se former aux premiers secours en santé mentale ; plus de 6 femmes sur 10 feraient plus confiance à une coiffeuse secouriste en santé mentale. « Le salon de coiffure, c’est un coin où on se rencontre et on se dit tout : les problèmes de famille, le mari… Le programme “Heal by Hair” peut changer la vie de beaucoup de femmes. Ça peut donner le courage aux femmes de plus se confier et d’être écoutées au lieu d’être jugées. », confie Fanta, coiffeuse ivoirienne.

Abidjan, première étape

Abidjan est la première étape d’une série de formations gratuites, dans le cadre du programme Heal by Hair. Le programme s’étendra sur plusieurs autres pays au cours des mois suivants, notamment au Cameroun et au Togo. À l’horizon 2035, Bluemind Foundation entend former 1 000 coiffeuses à travers 20 villes d’Afrique et, contribuer à l’amélioration de la santé mentale de 5 000 000 de femmes africaines.

Pour en savoir plus : www.bluemindfoundation.org

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe