ActualitéArchives

Formation agricole : Le Mali reçoit 877 millions FCFA de la Chine

Promouvoir le développement économique du Mali par le biais de l’agriculture, c’est le sens de ce prêt de 877 millions FCFA accordé par la Chine.

Conformément à l’accord de coopération économique et technique liant le Mali à la Chine, un montant de 877 millions CFA a été alloué à ce ays d’Afrique de l’Ouest. Cette somme est destinée au financement de la mission technique chinoise dans les centres agricoles de Kayes et de Ségou. Cette mission permettra la poursuite de la formation multiforme sur la technique agricole, la démonstration et l’instruction en matière de sélection et de culture de bonnes semences. Le premier centre de formation de Kayes effectue l’expérimentation et la démonstration en matière de culture maraîchère sur un champ de 2,1 hectares et fournit, de manière itinérante, un service technique aux 35 foyers pilotes, dont les fermes s’étendent sur 800 hectares. Avec l’aide des agronomes chinois, une centaine de serres anti-insectes y ont été construites et une quarantaine de variétés de légumes y sont cultivées. Quant au centre de formation de Ségou, il dispose d’un champ de 2 hectares de riziculture sur lequel se développe la démonstration en matière de sélection et de cultures de variétés de nouvelles semences. Le rendement moyen attendu par hectare des foyers s’élève à 9 tonnes et plus de 7000 personnes ont bénéficié des 40 cycles de formation montés par le centre. Depuis huit ans, le gouvernement chinois envoie une mission technique agricole dans ces centres de formation. Une manière pour l’empire du Milieu de booster sa coopération agricole avec le Mali surtout dans le combat pour l’atteinte de son autosuffisance alimentaire en riz, à l’horizon 2017.

Partenaire stratégique du Mali, la Chine a accordé plusieurs subventions par le canal d’Eximbank China. Parmi ces financements, on peut citer plusieurs accords de prêts ayant servi à financer d’importantes réalisations dans le domaine de l’amélioration du transport urbain, de l’appui au secteur de l’énergie.


Par Dramane Coulibaly

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe