En Bref

Fonds mondial 70% des 14 millions $ mobilisés iront à l’Afrique

La conférence de reconstitution des ressources financières a permis de réunir 14 milliards de dollars, le 10 octobre à Lyon.

La somme record devrait permettre, selon le Fonds mondial, de sauver 16 millions de vies supplémentaires et de mettre fin aux épidémies dues aux trois maladies d’ici à 2030.

L’élan pour « accélérer le mouvement » a été partagé par de nombreux Etats africains qui ont voulu ne pas être cantonnés au seul rôle de bénéficiaire et de devenir des contributeurs au Fonds mondial, en plus des budgets nationaux pour la santé, ou augmenter leur participation. Le Kenya a ainsi accru sa contribution de 20 % et la porte à 6 millions de dollars, le Nigeria la porte à 12 millions de dollars. La Côte d’Ivoire a promis 1,5 million de dollars et le Zimbabwe 1 million de dollars. Le Mali devient donateur avec la somme d’un demi million d’euros et la République centrafricaine s’est engagée pour près d’un million d’euros.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe