@Janngo capital
A la uneActualité

Financement : Janngo Capital lève 34 millions d’euros pour les femmes

La start-up Janngo Capital, a levé 34 millions d’euros d’engagements en capital pour son nouveau fonds de 60 millions d’euros visant à financer des entreprises dans lesquelles les femmes sont fortement impliquées. Les principaux investisseurs sont la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque africaine de développement (BAD).

Par la rédaction

Lire la suite

Janngo Capital Startup Fund (JCSF) a annoncé, le 12 septembre, sa première clôture à 34 millions d’euros d’engagements en capital. La société de gestion de fonds envisage ainsi d’investir 60 millions d’euros dans des startups de technologie qui agissent en faveur du développement durable en Afrique. Fatoumata Bâ, présidente exécutive et fondatrice de Janngo et directrice associée de Janngo Capital, a, dans un communiqué, relevé que l’entreprise n’avait pas seulement l’intention d’être un partenaire financier de ces startups, mais aussi des partenaires opérationnels avec une approche très pratique et à long terme.

Janngo Capital Startup Fund fournira en outre jusqu’à 5 millions d’euros d’investissements pour accompagner la croissance des startups tech et tech-enabled permettant aux Africains d’améliorer leur accès aux biens et services essentiels tels que les soins de santé, l’éducation ou les services financiers. En plus de permettre aux PME africaines d’améliorer leur accès au marché et au capital, la société favorisera la création d’emplois durables à grande échelle, en mettant l’accent sur les femmes et les jeunes.

« Chez Janngo, nous pensons que le talent est équitablement réparti entre les hommes et les femmes, mais pas les opportunités »

Conscient que les femmes en Afrique sont les plus entreprenantes au monde avec un taux d’activité entrepreneuriale de 26%, alors qu’elles font face à un déficit de financement de 42 milliards de dollars et ont un accès très limité au capital de croissance, Janngo Capital compte inverser la tendance. Cette société de gestion de fonds s’engage en faveur de l’égalité des sexes en investissant 50% de ses bénéfices dans des sociétés fondées, co-fondées, ou au profit des femmes.

« Chez Janngo, nous pensons que le talent est équitablement réparti entre les hommes et les femmes, mais pas les opportunités ; notamment en termes d’accès au capital », déplore Fatoumata Bâ dans le communiqué, non sans dire toute sa fierté de co-diriger « le plus grand fonds de capital-risque technologique égalitaire en Afrique et de voir les principaux investisseurs mondiaux se rallier à notre vision pour soutenir les entrepreneurs qui construisent des champions numériques à travers l’Afrique ».

Janngo Capital est en mesure d’investir entre 50 000 et 5 millions d’euros dans des startups de toute l’Afrique démontrant leur capacité à générer des rendements financiers et sociaux

« Nous avons construit une solide feuille de route dans la région grâce à notre premier fonds avec des investissements dans 11 startups tech et tech-enabled, y compris le soonicorn Sabi, Expensya ou Jexport », a-t-elle poursuivi. Grâce au soutien de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), relève Fatoumata Bâ, Janngo Capital est en mesure d’investir entre 50 000 et 5 millions d’euros dans des startups de toute l’Afrique démontrant leur capacité à générer des rendements financiers et sociaux. « De l’amorçage à la phase de croissance », rassure-t-elle.

Créée en mai 2018, la société de gestion de fonds d’investissement alternatifs Janngo a des bureaux principaux à Abidjan (Côte d’Ivoire) et à Paris (France). Elle s’est donnée pour mission d’investir dans les startups de son portefeuille et les PME de son écosystème afin d’accélérer le développement de leur activité. Deux mois seulement après sa naissance, la start-up avait signé un accord-cadre avec l’Agence Côte d’Ivoire PME (juillet 2018).

Il aura fallu attendre novembre 2020 pour assister à la naissance de Janngo Capital Partners, une Société de Gestion ayant pour but de gérer un capital investissement destiné à des clients professionnels ou assimilés. Ces fonds étant dédiés au financement de sociétés non cotées. Jusqu’en juin 2022, les activités d’investissement de Janngo Capital Partners n’avaient pas démarré. Avec la levée de 34 millions d’euros d’engagements en capital, le démarrage prochain des investissements, notamment au profit des femmes, est très espéré. D’autant plus que Janngo Capital a passé toute l’année 2021 à peaufiner son dispositif d’investissement.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe