A la uneActualitéNon classé

Etude « La ZLECAf aura un effet positif sur le commerce intra-africain, dès 2022-23 »

Pour la troisième année consécutive, le Comité panafricain du commerce et de l’investissement du secteur privé (PAFTRAC) s’est associé au magazine African Business pour l’enquête sur le commerce intra-africain auprès des PDG africains. Le sondage vise à donner au secteur privé africain une voix dominante pour l’élaboration de politiques commerciales au niveau continental et régional. 

Plus de 800 dirigeants de 46 pays africains ont participé à l’enquête. Le sondage donne un aperçu unique des défis et des opportunités qui existent dans le commerce en Afrique. Il constitue un excellent baromètre pour mesurer les sentiments du secteur privé vis-à-vis du commerce africain et de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

« L’enquête montre clairement que la grande majorité des PDG africains pensent que la mise en œuvre de la ZLECAf aura un effet positif sur les niveaux du commerce intra-africain »

S’exprimant sur les résultats du sondage, le professeur Pat Utomi, président du PAFTRAC, a déclaré : « L’enquête montre clairement que la grande majorité des PDG africains pensent que la mise en œuvre de la ZLECAf aura un effet positif sur les niveaux du commerce intra-africain dès 2022-23. Parmi les dirigeants interrogés, 93 % sont confiants que la ZLECAC aura un impact positif. 26 % d’entre eux se déclarent très confiants. Seulement 4% des participants pensent que la ZLECAf aura, ou a déjà eu, un impact négatif sur leurs entreprises. »

« Le Moyen-Orient est une destination de plus en plus populaire en raison des liens croissants avec l’Afrique en matière de commerce et d’investissement »

Si le commerce intra-africain et la ZLECAf occupent une place importante dans le rapport, l’enquête a également mis en évidence la manière dont les entreprises africaines voient les opportunités sur les marchés étrangers. Le professeur Utomi précise que « les entreprises africaines ne semblent pas privilégier l’exportation vers une région du monde plutôt qu’une autre. Néanmoins, l’enquête a montré que si l’Europe semble être la destination préférée des exportateurs, le Moyen-Orient est une destination de plus en plus populaire en raison des liens croissants avec l’Afrique en matière de commerce et d’investissement. »

Les résultats de l’enquête Africa CEO Trade Survey ont été analysés et publiés dans un rapport distribué lors des réunions annuelles de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), l’un des principaux soutiens du PAFTRAC. La 29e assemblée générale dont le thème est « Réaliser le potentiel de la ZLECAf dans l’ère post COVID-19 – Exploiter le pouvoir de la jeunesse », qui s’est tenu du 15 au 18 juin dans la capitale égyptienne. 

Pour télécharger le rapport de l’enquête sur le commerce intra-africain auprès des PDG africains (https://bit.ly/3NWBqNg).

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe