Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Le dossier du mois

Etude Diasporas : un fort désir de mobilité

Selon une étude de Fed Africa, 97% des candidats interrogés sont prêts à changer de pays pour une opportunité professionnelle. La priorité des candidats à la mobilité est de rester sur le continent.

 

L’étude, réalisée par Fed Africa, un cabinet de recrutement spécialiste des fonctions Top & Middle Management en Afrique, auprès de 761 candidats en poste actuellement ou en recherche active d’emploi ayant répondu au questionnaire entre les mois de février et d’avril 2020, confirme la tendance : « La mobilité n’est pas un frein en Afrique ». En effet, selon Deffa Ka, directrice du bureau de Paris du cabinet de recrutement, la priorité des candidats à la mobilité est de rester sur le continent.

 

Des cadres de plus enclins à vouloir travailler pour des entreprises africaines

 

De fait, la présence des hauts cadres d’origine africaine au sein des multinationales implantées sur le continent s’est accélérée ces deux dernières décennies. Pour les cabinets de recrutement, il y a aujourd’hui autant de demandes des profils locaux, des profils de la diaspora ou des profils d’expatriés non africains. Par ailleurs, autre tendance qui se confirme, les cadres de la diaspora sont de plus enclins à vouloir travailler pour des entreprises africaines.

 

Pour télécharger l’étude, cliquez ici

 

Ce message est également disponible en : Anglais