En Bref

Éthiopie Les États-Unis veulent participer aux plans de privatisation et s’engagent à investir 5 milliards de dollars

Les États-Unis prévoient de soutenir l’expansion du secteur privé éthiopien par le biais d’investissements.

La nouvelle International Development Finance Corporation, une agence gouvernementale basée à Washington DC qui finance des projets de développement privés, a annoncé qu’elle prévoyait d’investir 5 milliards de dollars en Éthiopie pour soutenir la réforme du secteur privé et contrer l’influence de la Chine dans l’une des économies africaines à la croissance la plus rapide, selon à FT.

L’Éthiopie est en train d’ouvrir son économie aux investisseurs et prévoit une série de privatisations. Cela comprend la vente d’une participation de 49% dans Ethio Telecom, le monopole étatique des télécommunications en Éthiopie, et la vente de deux nouvelles licences pour les nouveaux entrants sur le marché des télécommunications du pays.

L’Éthiopie est le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique avec 108 millions d’habitants et le siège de l’Union africaine.

Ce message est également disponible en : Anglais Arabe