En Bref

Éthiopie : Addis-Abeba autorise les banques kenyanes à entrer sur son territoire

L’Éthiopie a franchi une étape importante en ouvrant la porte aux prêteurs kényans, tels que le groupe KCB, pour qu’ils puissent s’installer dans ce pays très peuplé.

Le pays a déjà commencé à modifier le code financier éthiopien, vieux d’un demi-siècle, ce qui signifie que l’assouplissement tant attendu des restrictions imposées aux banques étrangères qui investissent en Éthiopie se rapproche.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe