ArchivesEn Bref

ENI s’offre une nouvelle licence au Ghana

La firme pétrolière Italienne ENI vient de se voir octroyer une nouvelle licence d’exploitation de gaz et de l’or noir au Ghana sur les puits «Cape Three Points Block 4 » au niveau du basin de Tano. Ce gisement est localisé dans une zone couvrant environ 1,127 kilomètre carré avec une profondeur allant de 100 à 1200 mètres. La nouvelle licence a été octroyée à une joint-venture composée de Eni Ghana (42.46%), le principal opérateur, Vitol Upstream Tano (33.97%), Ghana National Petroleum Corporation (10%), Woodfields Upstream Ghana (9,55%), et Explorco, une autre filiale du Ghana National Petroleum Corporation (4%). ENI opère dans le secteur pétrolier et gazier au Ghana depuis 2009. En effet, la firme Italienne est détentrice d’une licence d’exploitation du puits «Cape Three Points (OCTP) ». Son exploitation va démarrer en 2017 et va permettre au pays d’augmenter sa production de pétrole et de gaz. Le Ghana produit environ 100000 barils par jour depuis le démarrage de l’exploitation de ses réserves de pétrole en 2010.