A la uneالأخبار

EMERGING Valley : Marseille, point d’ancrage entre la tech africaine et européenne

Rendez-vous incontournable des acteurs de la tech africaine, le sommet EMERGING Valley se tiendra le 14 décembre prochain à Marseille. Au total, ce sont plus de 200 speakers et 2500 participants qui sont attendus par les organisateurs, qui confortent ainsi leur rôle de « pont » entre les scènes entrepreneuriales des deux rives de la Méditerranée.  

Par la rédaction 

Grand rendez-vous annuel des acteurs de la tech africaine et européenne, le sommet EMERGING Valley tiendra sa 5ème édition le 14 décembre, à Marseille (France). Lancé en 2017 et organisé sur le territoire d’Aix-Marseille-Provence, l’événement connecte les acteurs du numérique de l’axe Europe-Méditerranée-Afrique, et attire à ce titre investisseurs et start-up qui veulent renforcer leur attractivité à l’international. L’édition 2021 devrait de fait s’inscrire dans cette dynamique. Au total, ce sont plus de 200 speakers et 2500 participants qui sont annoncés par les organisateurs, ces derniers précisant par ailleurs que le sommet sera réalisé en phygitale, c’est-à-dire à la fois en présentiel et en ligne. Une mobilisation saluée par le fondateur d’EMERGING Valley, le franco-algérien Samir Abdelkrim. Dans son communiqué annonçant la tenue du sommet, ce touche-à-tout technophile- et par ailleurs auteur du livre Startup Lions, dédié à la création d’entreprises et à l’innovation en Afrique-  a dit voir dans cette 5ème édition d’EMERGING Valley  la meilleure preuve de « la volonté commune de faire du continent […] un hub numérique mondial », afin que « [celui-ci] devienne une source d’inspirations pour le monde entier ». 

Une édition 2021 articulée autour de six grandes thématiques 

En prise avec son temps, cette édition 2021 s’articulera autour de 6 grandes thématiques : la biodiversité, un enjeu pour lequel sera présentée une série d’initiatives technologiques au service de la nature ; les villes durables, où la réflexion portera sur les nouvelles innovations urbaines apportant des services essentiels aux populations des grandes villes africaines ; l’entrepreneuriat féminin, nouveau moteur de la révolution digitale en Afrique et en Méditerranée avec plus de 600 millions de créatrices d’entreprises ; les industries créatives et culturelles, qui contribuent à générer de nouvelles formes de culture et de création ; l’e-santé, qui a connu une accélération sans précédent durant la pandémie de Covid-19 ; et enfin, le financement de l’innovation. Un nerf de la guerre, qui malgré les difficultés née de la crise sanitaire, n’a pas fait défaut au continent.  « Alors que l’année 2020 s’annonçait difficile pour les start-up africaines, le continent a réussi à contredire toutes les prédictions avec une augmentation de 44% du nombre de deals par rapport à 2019. Une résilience extraordinaire qui met en évidence la solidité et le potentiel de croissance vertigineux des pépites du continent. Le mois de septembre 2021 a confirmé cette tendance avec l’arrivée de la toute première licorne d’Afrique francophone, la fintech Wave », a ainsi rappelé Samir Abdelkrim, dans le communiqué précité. 

Un sommet sous le haut patronage du Président de la République française

En se disant également « plus qu’honoré que cette 5ème édition d’EMERGING Valley soit placée, pour la seconde fois après 2018, sous le haut patronage du Président de la République Emmanuel Macron », l’organisateur du sommet a conforté, subtilement, la légitimité de l’évènement pour créer des relations entre l’Europe et l’Afrique. Une reconnaissance qui devrait aussi se manifester par la participation de représentants ministériels africains et institutionnels français et européens. Parmi les principaux intervenants attendus, on citera notamment Lydie Beassemda, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Tchad ; Désiré-Cashmir Kolongele Eberande, Ministre en charge du Numérique de la République Démocratique du Congo ; Taleb Ould Sid’ahmed, Ministre de l’Emploi et de l’Insertion Professionnelle de Mauritanie ; Roger Adom,  Ministre  de l’Économie Numérique, des Télécommunications et de l’Innovation de Côte d’Ivoire ; mais aussi Grégory Clemente, Directeur général de Proparco ; Isabelle Bébéar, Directrice des Affaires Internationales et Européennes de BPIFrance et Bertrand Walckenaer, Directeur Adjoint de l’Agence Française du Développement.

EMERGING Valley, « point d’ancrage entre l’Europe et l’Afrique » 

Autant de bonnes volontés qui devraient contribuer à renforcer la position d’EMERGING Valley en tant que « point d’ancrage entre l’Europe et l’Afrique » dans le domaine de l’innovation et de l’entrepreneuriat. 

Pour en savoir plus : 

https://www.emergingvalley.co/inscriptions/

http://www.startuplions.com/

Ce message est également disponible en : الإنجليزيةالفرنسية