En Bref

Election présidentielle en Côte d’Ivoire Le chef de l’ONU appelle à un scrutin pacifique

À la veille de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire prévue le 31 octobre, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a demandé à tous les Ivoiriens de veiller à ce que le scrutin se déroule de manière pacifique.
« Le Secrétaire général exhorte tous les leaders politiques et d’opinion, ainsi que leurs partisans, à s’abstenir de toute incitation à la violence, de répandre la désinformation et d’utiliser des discours de haine », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse.

« Il encourage les autorités, y compris les forces de sécurité, à créer un environnement sûr et à protéger et faire respecter les droits de l’homme durant le processus électoral », a-t-il ajouté.

Le chef de l’ONU encourage vivement les dirigeants politiques et leurs partis à résoudre tout différend qui pourrait survenir par le dialogue. « Il réitère l’engagement des Nations Unies à soutenir les efforts du pays visant à consolider les acquis démocratiques et la cohésion nationale », a conclu le porte-parole.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe