En Bref

Egypte : Paymob clôture une série A de 18,5 millions de dollars pour étendre les services de paiement à travers la région MENA

Si le Nigéria et le Kenya ont été à la pointe de l’innovation dans le domaine de la fintech en Afrique, les activités en Égypte commencent à prendre forme. À l’heure actuelle, l’Égypte abrite un écosystème de startups fintech en plein essor, et aujourd’hui, l’un de ses principaux acteurs, Paymob, a annoncé qu’il avait bouclé un tour de table de série A de 18,5 millions de dollars.

En juillet 2020, Paymob a levé 3,5 millions de dollars comme première tranche d’investissement de série A. Une somme supplémentaire de 15 millions de dollars a été levée auprès des mêmes investisseurs, dirigés par la société de capital-risque Global Ventures, basée à Dubaï. Parmi les autres investisseurs figurent le fonds d’investissement égyptien A15 et la banque de développement néerlandaise FMO.

La levée totale de 18,5 millions de dollars est la plus importante série A jamais réalisée en Égypte et l’une des plus importantes levées de fonds en Afrique du Nord.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe