En Bref

Egypte: l’anglo-néerlandais Shell cède ses actifs dans l’E&P onshore à Cairn Energy et Cheiron Petroleum Corporation

Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell, via deux de ses entités (Shell Egypt NV et Shell Austria GmbH), a signé un accord avec un consortium pour la cession de ses actifs onshore dans le secteur de l’exploration et de la production d’hydrocarbures en Egypte.

L’accord a été rendu public par les différentes parties prenantes au contrat le 09 mars. Le consortium est formé par Capricorn Egypt – filiale de la compagnie écossaise Cairn Energy – et la société égyptienne Cheiron Petroleum Corporation.

Une fois l’accord approuvé par les autorités réglementaires égyptiennes et les actionnaires des différentes sociétés, le consortium devra payer à Shell 646 millions de dollars (dont 323 millions de dollars pour Cairn et l’équivalent pour Cheiron) et des paiements conditionnels (selon les cours du baril de pétrole et les résultats de futures opérations de prospection des hydrocarbures entre 2021 et 2024) pouvant atteindre 280 millions de dollars (dont 140 millions de dollars pour Cairn et 140 millions pour Cheiron).

L’opération devrait être complétée au second semestre 2021, avec date de prise d’effet de la transaction au 01er janvier 2020.

Ce message est également disponible en : Anglais