En Bref

Egypte 8,5 milliards $ d’investissements étrangers ont quitté le pays en 3 mois

Le ministre égyptien des Finances, Mohamed Maait, a révélé qu’environ 8,5 milliards de dollars d’investissements étrangers dans des instruments de dette publique ont quitté le pays au cours des trois derniers mois.

Maait a déclaré à la chaîne Al-Arabiya que les investissements étrangers dans les instruments de dette publique se situaient désormais entre 13,5 et 14 milliards de dollars, après la sortie des fonds du pays.

Le ministre a confirmé en janvier que les investissements étrangers dans les instruments de dette publique avaient atteint 22 milliards de dollars depuis la libéralisation des taux de change depuis fin décembre 2019.

L’Égypte est devenue dépendante des emprunts extérieurs et des flux de capitaux étrangers chauds sur les instruments de dette pour fournir des dollars américains, ainsi que des sources de base telles que les revenus du canal de Suez, le tourisme et les envois de fonds des Égyptiens à l’étranger, tandis que les exportations n’ont pas connu de croissance par rapport à l’étape de libéralisation des le taux de change fin 2016.